un peu d’analyse dans ce monde de clics
Le blog en partenariat avec Estives
24

juin
Le numérique invente une nouvelle façon de produire des livres à succès

WattpadPour écrire ses romans à succès, Anna Todd n’a pas utilisé son traitement de textes, mais son smartphone. Elle s’est fait connaître du grand public par une plateforme web canadienne, Wattpad, et son roman, After, est devenu un best seller, vendu aussi bien en numérique que sur papier. On pensait le livre papier mort. Rien n’est moins sûr : les ventes de liseuses électroniques patinent et même lorsque l’auteur connaît le succès grâce au digital, celui-ci ne représente qu’environ 20 % de ses ventes. Ce qu’a surtout modifié l’irruption du digital dans l’édition, c’est la façon de produire des titres à succès. Tout d’abord, le digital sert de laboratoire commercial : si un titre connaît un succès digital, l’éditeur peut engager à moindre risque la version papier qui connaîtra le même succès. Ensuite, le digital, les réseaux sociaux en tête, est un vecteur de communication rapide et communautaire où les lecteurs prennent le pas sur les critiques littéraires. Enfin, la production des ouvrages peut se faire pas à pas, et n’être aboutie qu’en cas de succès et de demande. Sur ce modèle, une jeune pousse devrait voir le jour numérique prochainement. Baptisée Fyctia, elle organisera des concours d’écritures ; seuls les auteurs les plus lus et commentés verront la totalité de leur œuvre publiée, sur le web comme sur papier.

Catégorie: BUSINESS MODELS | Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept × = 21

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>