un peu d’analyse dans ce monde de clics
Le blog en partenariat avec Estives
Page 1 sur 3123
30

nov
Internet, arme de guerre en Syrie

Internet (et le téléphone mobile) sont coupés en Syrie depuis deux jours. La toile devient une arme de guerre. Elle permet aux opposants au pouvoir baasiste de diffuser leur message et de mobiliser leurs troupes, et à l’étranger de relayer leur action. Coupé par le pouvoir, le réseau inaccessible devient une autre forme de pouvoir, celui du silence imposé : un cyber – rideau de fer. Partout dans le monde où des pouvoirs autoritaires sont en place, en Corée du Nord, en Chine, à Cuba, la démocratie du net pose problème. Un chercheur biélorusse, Evgeny Morozov avait prédit : « Internet sera le meilleur ami des tyrans ».

Catégorie: USAGES NUMÉRIQUES | Pas de commentaires
30

nov
Le Bon Coin devient le premier site français d’offres d’emplois

Avec son modèle « tout gratuit », Le Bon Coin n’en finit plus de creuser son sillon : avec près de 50 000 offres d’emplois, le site de petites annonces devient premier site d’offres d’emplois en France (hors Pôle Emploi). Plus qu’un site, c’est désormais un modèle économique et social : diffuser ses offres soi-même, gratuitement et en quelques clics et ce, quelque soit le contenu des offres. C’est en quelque sorte l’aboutissement du modèle internet : un outil simple et universel, la gratuité, et des relations facilités et directes entre des internautes qui prennent la main sur le contenu de l’information et sur sa diffusion. Pour Le Bon Coin, la martingale, c’est : user content + 15 millions de visiteurs uniques + publicité.

Catégorie: BUSINESS MODELS | Pas de commentaires
30

nov
Burger King : quand le business n’est pas à la hauteur du buzz

Parti de France en 1997, Burger King a enfin annoncé son retour via son partenaire italien Autogrill. Pour le moment, les aficionados de « l’autre hamburger américain » devront se contenter de deux restaurants, l’un à l’aéroport de Marseille, l’autre sur une aire d’autoroute. Au fil des années, la rumeur a enflé sur le retour de Burger King, plusieurs fois annoncé, toujours plus commenté. Les anciens ou les voyageurs chanceux ont raconté une autre religion du hamburger que celle de Mc Donald’s qui truste le territoire, et fait croître l’envie. On aurait pu croire à un savant coup de marketing préparant le terrain d’un retour en force. Un tel buzz pour un retour si minime : c’est une opportunité gâchée.

Catégorie: RÉPUTATION | Pas de commentaires
29

nov
L’affaire Marie-Claire – Vivant : comment contrer un bad buzz ?

Le cas a fait grand bruit : le patron d’un grand groupe de presse insiste un peu lourdement pour se faire inviter chez un restaurateur réputé, qui insiste un peu lourdement sur son refus via un bloggeur polémiste, qui insiste un peu lourdement sur la lourdeur du premier. Au fond, ça fait longtemps que des journalistes se font arroser de toutes parts et que des annonceurs de toutes sortes jouent le jeu moyennant une publicité gratuite en contrepartie : rien de très nouveau. Que l’un d’entre eux refuse, et l’affaire se terminait là. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont le porte voix des mécontents. Ce qui a changé dans la manifestation du mécontentement, c’est sa rapidité et son ampleur. La personne ou la marque prise dans la tourmente se retrouve dépassée par la vitesse et par l’amplitude de l’attaque, et celle-ci est proportionnelle à sa notoriété, ce qui revient à dire que plus une marque ou un individu est connu et célèbre, plus sa probité doit être grande.

Et si vous êtes pris dans la tourmente ?

Que faire quand malgré cette préconisation de bon sens, on est pris dans la tourmente ? Il y a plusieurs actions à entreprendre : s’excuser, attendre et contre-attaquer. S’excuser et minimiser est le seul moyen de désarmer la fronde. On a fait une erreur, somme toute minime et promis-juré, on ne recommencera pas. Attendre, parce que l’actualité l’emportera toujours et que le prochain dans le collimateur ne sera pas vous ; et puis une communication organisée à chaud ne ferait qu’attiser le feu du mécontentement. Contre-attaquer, parce que votre e-réputation est ternie pour longtemps et que votre objectif va être de conte-balancer le bad buzz (et de nettoyer les premières pages de Google). A défaut de pouvoir éliminer sa trace des blogs, des réseaux et des moteurs de recherche, vous pouvez la diluer dans une masse d’informations positives et que vous maîtriserez, cette fois.

Catégorie: RÉPUTATION | Pas de commentaires
29

nov
70 % des internautes français vont faire des achats de Noël sur le net

Dernier sondage Médiamétrie/NetRating : 70 % des internautes français vont faire des achats de Noël sur internet (contre 64 % en 2012), pour un montant total de 9 milliards d’euros. Dans une économie à l’arrêt, les sites marchands enregistreront une croissance de leurs ventes de +18 % par rapport à l’année précédente. L’économie continue sa glisse vers le numérique.

Catégorie: CONSOMMATION | Pas de commentaires
Page 1 sur 3123