un peu d’analyse dans ce monde de clics
Le blog en partenariat avec Estives
Page 1 sur 212
30

avr
Les internautes plus sélectifs, les mobinautes plus accrocs

Traffic site et applis mars 2013AT Internet livre ses derniers résultats de mesures et révèle une tendance de fond. Le trafic des sites web s’organise en France. En un an, 25 % d’entre eux ont vu leur trafic baisser d’au moins 28 %, alors que 25 % des sites continuent de voir leur audience progresser de plus de 18 %. Il y a donc une plus grande sélection des internautes qui choisissent désormais plus significativement les sites qu’ils fréquentent. Autre explication, après s’être répartie, l’audience internet se concentre au profit des plus grandes notoriétés et des sollicitations marketing les plus importantes. Globalement, sur un an, 55 % des sites voient leur fréquentation baisser.

Du côté des applis, c’est toujours la conquête. La moitié des applications enregistrent une progression supérieure à 49 %, le quart connaît même une croissance de trafic supérieure à 125 % ! De là à dire que le trafic passe des sites aux applis, il n’y a qu’un pas. Les internautes sont en train d’arbitrer selon leur outil de connexion.

Catégorie: USAGES NUMÉRIQUES | Pas de commentaires
29

avr
Mode – beauté : les lignes bougent sur le net

AsosLes lignes bougent au rayon mode-beauté. La trilogie marque – distributeur – prescripteur subit les assauts de la révolution numérique qui secoue les modèles économiques. Tour à tour, L’Oréal lance sa e-boutique  http://www.revolution-numerique.fr/?p=460 et propose une relation directe avec ses clients en mettant en ligne 780 références, des conseils, des promos : une approche globale qui contourne la distribution. A l’autre extrémité du spectre commercial, Elle renforce sa boutique en ligne avec pas moins de 2 500 références, des bons d’achat, des ventes privées… et toujours le poids rédactionnel du titre référence qui assume sa position de prescripteur de marques jusqu’à l’acte d’achat. En toile de fond, Asos débarque en France  http://www.asos.fr  . Le géant anglais de la mode en ligne attaque frontalement le marché français, avec 2 000 nouveaux modèles chaque semaine, et 60 000 commandes par jour dans le monde. Sous ces coups de boutoir d’acteurs majeurs, les modèles économiques vont devoir s’adapter. Chez H&M et Zara d’un côté, chez Carrefour et Auchan de l’autre, il va falloir réagir.

Catégorie: BUSINESS MODELS | Pas de commentaires
22

avr
La récession, source de croissance du e-commerce

couv 60MC 04 13Pour la première fois depuis 30 ans, le pouvoir d’achat a baissé en France en 2012, à – 0.4 %, entraînant une baisse de la consommation estimée à – 0.1 % par l’Insee. Les français envisagent la même tendance pour 2013. Pour 60 millions de Consommateurs, 58 % des français se préparent à réduire leurs dépenses dans les mois à venir : les loisirs, l’habillement et les vacances seront les premiers postes sacrifiés. Ce contexte maussade contraste avec l’optimisme affiché des e-commerçants  http://www.revolution-numerique.fr/?p=455  . Et si la crise était le meilleur allié du e-commerce, une opportunité d’accélérer la révolution numérique ? En période de récession, l’atout du prix est de première importance et c’est la carte à jouer du e-commerce dans sa conquête du marché.

Catégorie: CONSOMMATION, USAGES NUMÉRIQUES | Pas de commentaires
15

avr
Avec sa e-boutique, L’Oréal assume son positionnement de marque globale

eboutique LOréalL’Oréal dévoile un pan de sa stratégie digitale. En mettant en ligne sa première e-boutique  http://www.eboutique.loreal-paris.fr/ le numéro 1 mondial des cosmétiques franchit le Rubicon de la distribution. S’il affirme ne pas vouloir concurrencer les Carrefour et autres Sephora, et affiche des prix similaires à la grande distribution, L’Oréal n’en propose pas moins 780 références et entame une relation commerciale directe avec ses consommateurs. L’expérience numérique de marque est enrichie de contenu rédactionnel, d’échantillons gratuits pour les inscrits, de  relais vers les réseaux sociaux et d’une application m-commerce, Instant Beauty, déjà lancée. L’Oréal évolue vers une marque globale, inventive, productive, communicante et désormais commerçante.

Catégorie: BUSINESS MODELS | Pas de commentaires
12

avr
La vie en rose au pays des e-commerçants

Crisis what crisisWhat crisis ? La conjoncture est déprimée, la consommation en berne, la croissance éteinte : les e-commerçants échappent à la morosité. Interrogés par la Fevad, 85 % des e-commerçants voient la croissance se poursuivre pour eux. 68 % vont recruter autant ou plus qu’en 2012. 58 % vont investir dans le marketing ou la publicité, 47 % dans l’informatique. Vus par e-commerçants, le m-commerce, les points de retrait et les réseaux sociaux seront des leviers de croissance pour le futur. De même que l’exportation, et encore : 58 % des e-commerçants exportent depuis la France (sans implantation à l’étranger). Bref : ils se développent, ils exportent, ils créent des emplois, ils sont positifs : donnons-leur les commandes.

Catégorie: USAGES NUMÉRIQUES | Pas de commentaires
Page 1 sur 212