un peu d’analyse dans ce monde de clics
Le blog en partenariat avec Estives
Page 1 sur 212
29

jan
Le digital balaye tout

Trois ans après la le lancement du premier iPad d’Apple, le marché du digital est en train de tout balayer. Il s’est vendu en 2013 plus d’un milliard de smartphone dans le monde et  plus de 300 millions de tablettes, soit un peu plus que de PC, dont les ventes fléchissent. Autre dommage collatéral : il se vend moins de téléviseurs. En France, les ventes téléviseurs se sont écroulées, passant de 8.5 millions d’appareils en 2011 à 5.5 millions en 2013. Parallèlement, les consoles de jeu s’effondrent. Nitendo pensait vendre 9 millions de WiiU dans le monde : il n’en a écoulé que 5.8 millions depuis son lancement. Le smartphone et la tablette sont des tout-en-un « market killers » : téléphone, musique, radio, vidéo, appareil photos, liseuse, internet, mails, réseaux sociaux, terminaux de paiement… ils font tout avec l’atout de la mobilité en plus. Ils sont d’autant plus imparables que la position de média de la simultanéité leur va très bien : ils sont toujours activés. C’est la révolution dans la révolution numérique.

Catégorie: CONSOMMATION, USAGES NUMÉRIQUES | Pas de commentaires
22

jan
Amazon prépare la prédiction des ventes

Amazon-CartonLe géant américain vient de déposer un brevet qui révèle un projet autrement plus structurant pour le e-commerce que les annonces spectaculaires de livraisons par drones. Le Wall Street Journal révèle qu’Amazon a mis au point une technologie prédictive lui permettant d’anticiper les commandes de ses clients avant même le clic décisif. Basée sur l’historique client et le parcours client actif (page en cours de visite), la méthode permet à Amazon d’enclencher la livraison avant même de clic final de son client. Dans les faits, le produit supposé commandé rejoint une plateforme logistique tampon en attente de confirmation réelle. S’il a quelque chose de troublant, aux confins d’un Minority Report du e-commerce, la méthode n’est pas tant que cela innovante. Les VPCistes ont depuis longtemps pratiqué l’envoi de produits dont l’acceptation fait office de vente. Dans l’édition, métier d’origine d’Amazon, France Loisirs envoie ses sélections à ses abonnés : ce n’est qu’après réception que ceux-ci confirme la commande, l’éditeur ayant tout intérêt à parfaitement cibler les attentes de ses clients, et il le fait d’autant mieux qu’il en connaît l’historique. Reste qu’Amazon se projette dans une nouvelle forme de relation client, passant du « vous aimeriez aussi » au « vous commanderez aussi ».

Catégorie: BUSINESS MODELS | Pas de commentaires
16

jan
Le tout connecté débarque aussi chez les sportifs du dimanche

BABOLAT PLAY PURE DRIVEDepuis quelques mois, la mode du « quantified self » envahit le monde du sport professionnel, pour exemple la brassière connectée GPSports que portent les joueurs du PSG et d’autres grandes équipes européennes, permettant un tracking précis des déplacements de chaque joueur durant un match.

Ce phénomène investit désormais les équipements sportifs pour particuliers. Les équipementiers vous proposent désormais de récupérer et d’analyser par vous-mêmes les données liées à vos efforts physiques.

Présenté lors du CES 2014 à Las Vegas, la société française Citizen Sciences a développé un t-shirt connecté (le « D-shirt ») dédiée aux amateurs de course à pied. Les fans de tennis ne sont pas en reste, le fabricant de raquettes Babolat ayant annoncé lors du même salon une raquette connectée (la « Babolat play »), qui, reliée à une application smartphone, vous transmet les statistiques de votre prestation.

L’ère du sport connecté pour tous n’en est qu’à ses prémices mais nous promet en tous cas de belles innovations.

Catégorie: CONSOMMATION | Pas de commentaires
14

jan
Vie privée : le nouvel ordre numérique d’abord

CloserDeux faits récents attestent d’une tentation de censure, au moins de contrôle, d’internet par les pouvoirs. Révélée au grand public par le site de Closer, la relation entre le Président et Julie Gayet fait immédiatement l’objet d’intimidations qui conduisent le magazine à retirer les photos de son site. La même semaine, le ministre de l’Intérieur affirme sa volonté de bloquer certaines vidéos de Dieudonné diffusées sur son site et les plateformes de partage. Quelques semaines auparavant, les révélations sur le projet Prims et l’espionnage systématique des internautes par les services secrets des Etats Unis et des grandes puissances, n’avait engendré qu’une réaction molle des dirigeants. Respecter la vie privée du Président semble être un dogme ; respecter celles des citoyens un leurre. Les internautes ne  semblent pas en tenir rigueur aux dirigeants, ni aux industriels du web qui ne garantissent ni leur sécurité, ni leur intimité : tous espionnés, mais tous bénéficiaires du nouvel ordre numérique. Le commerce et le marketing peuvent s’y engoufrer.

Catégorie: USAGES NUMÉRIQUES | Pas de commentaires
9

jan
La révolution food de l’imprimante 3D

pates_nouillesLe boom de l’imprimante 3D n’est plus à présenter. Automobile, aviation… de nombreux industriels y voient une nouvelle source de matière première dans la fabrication de leurs produits.

Les acteurs du food s’intéressent de près à cette technologie : Clubic nous apprenait récemment que la marque de pâtes italiennes Barilla travaille sur un nouveau mode de conception de pâtes. L’idée est simple : au lieu de se rendre en grande surface pour acheter des pâtes, vous pourrez bientôt les imprimer directement de chez vous, à une vitesse de 10 pâtes / minute. Barilla ne deviendrait donc plus vendeur de pâtes, mais du matériau en permettant l’impression.

Bonbons, chocolats, pizzas : les exemples de « food print » sont aussi farfelus que pertinents, lorsqu’on pense que d’ici 2040, on trouvera une imprimante 3D dans chaque foyer.

Une migration de business model semble donc à prévoir pour les industriels du food : de vendeur de produit fini à la vendeur du plan de fabrication et de ses ingrédients.

Catégorie: BUSINESS MODELS, CONSOMMATION | Pas de commentaires
Page 1 sur 212