un peu d’analyse dans ce monde de clics
Le blog en partenariat avec Estives
24

juil
Le crowdfunding commence à justifier son nom

Prêt d'UnionLa collecte par la foule décolle en France. 66 M€ ont été collectés au premier semestre 2014, soit le double de l’an dernier, dont il est vrai la moitié pour la seule plateforme Prêt d’Union qui avec son agrément bancaire, octroie des crédits à la consommation aux particuliers. Une trentaine d’acteurs en ligne se partagent ce marché émergent dédié aux prêts, aux dons ou aux prises de participations. Surtout, un million de français auraient déjà participé au crowdfunding, augurant d’une réelle capacité du marché à décoller et à s’imposer comme une nouvelle source de financement pour les particuliers ou les entreprises. C’est un autre aspect de la révolution numérique par la capacité à promouvoir un projet à une large cible touchée à moindre coût, et en retour, la possibilité pour les emprunteurs de lever des fonds auprès d’un public vaste, disséminé et anonyme. Surtout, internet est le bras armé de ce nouveau mode de financement.

Catégorie: BUSINESS MODELS, USAGES NUMÉRIQUES | Pas de commentaires
17

juil
La technologie LiFi transforme un éclairage en outil de communication numérique

ledOn connaissait le WiFi : voici mieux, le LiFi (pour Light Fidelity). De quoi s’agit-il ? Comme le WiFi, le LiFi est une technologie de communication sans fil, mais elle utilise le spectre optique, donc la lumière visible et non les ondes radio. Légèrement plus performante que le Bluetooth, le LiFi transmets des communications sans fil juqu’à une dizaine de mètres. Ce qui est révolutionnaire, c’est que ce sont désormais les éclairages LED qui pourront transmettre à distance un contenu multimédia (son, vidéo, géo-localisation, …) à une tablette ou un smartphone. Un luminaire allumé deviendra un vecteur de communication. On en devine aisément les applications multiples en B to B ou chez les particuliers. On peut par exemple connecter l’éclairage d’un point de vente aux smartphone des clients (comme leur envoyer une alerte ou une offre). Avec cette nouvelle technologie, l’éclairage bascule dans le monde du numérique. C’est ce que croît la start up française Lucibel qui vient de s’introduire à la bourse de Paris pour récolter les fonds nécessaires à sa croissance exponentielle. On voulait changer d’ampoule : on va changer de millénaire.

Catégorie: BUSINESS MODELS, CONSOMMATION | Pas de commentaires
8

juil
YouTube, déjà major, dans une guerre de titans

youtube-blocageA 3.5 MM$, son chiffre d’affaires serait inférieur aux prévisions. Déduction faite des 55 % reversés aux créateurs de contenus, la filiale de Google serait toutefois rentable. Tout part d’estimations, tant la transparence ne fait pas partie des mots-clés de Google, mais d’ores et déjà, YouTube est un major de l’image, plus gros diffuseur de vidéos dans le monde, même si Netflix le dépasse déjà en chiffre d’affaires. Au cœur des grandes batailles, les plateformes de partage de vidéos veulent fidéliser les gros diffuseurs. Yahoo!, qui a du renoncer à DailyMotion, rêve de lancer sa plateforme. Disney qui vient de racheter Maker Studio, a lancé la sienne. Tous les acteurs parient sur une réallocation des budgets TV des annonceurs en faveur des plateformes de diffusion de vidéos. La monétisation passera par cette évolution. Tous les grands acteurs du web et de l’image, diffuseurs, créateurs, réseaux, s’affrontent déjà dans une guerre de titans.

Catégorie: BUSINESS MODELS | Pas de commentaires
1

juil
Le FairBooking, alternative aux centrales de réservation

FairbookingSur internet, il y a toujours plus malin et plus opportuniste. A peine le modèle des centrales de réservation d’hôtels installé, des initiatives apparaissent pour contrer Booking et autres Expedia. Avec 30 à 40 % du marché capté en quelques années, les centrales ont sans doute été trop gourmandes, prélevant des commissions allant jusqu’à 25 % du prix de la chambre, mécontentant les hôteliers. Surtout, elles ont tendance à vouloir contrôler le marché via des pratiques qui leur ont valu des assignations en justice par Arnaud Montebourg en personne. Lancé en 2013 par 18 hôteliers nantais, FairBooking va sortir un nouveau site aux fonctionnalités comparables aux centrales de réservation, mais orienté bénéfice client. Le principe est simple : redistribuer la commission des centrales entre l’hôtelier et le client et contourner leur intermédiation. En un an, 10 % des hôteliers français ont été séduits et le site passe à la vitesse supérieure et veut augmenter sa clientèle et se développer à l’international. C’est la désintermédiation 2.0 dans le tourisme : le modèle pourrait se propager et se répliquer. Internet n’est pas au bout de ses révolutions.

Catégorie: BUSINESS MODELS | 2 Commentaires